Soustraction frauduleuse des sociétés de téléphonie mobile : un députe ivoirien exprime son ras-le-bol

Dans une publication qu'il a fait sur son Facebook le dimanche 10 octobre2021, le député de la commune de Tiassalé a fait savoir son mécontentement sur les tarifications abusives des entreprises téléphoniques sur certains de leurs abonnés.

' 'Ce vol ne peut plus continuer. Imposer des produits aux consommateurs sans leur avis, prélever de l'argent sur leur compte alors qu'ils n'ont souscrit à aucun produit, cela s'appelle du vol.

Le vol à définition juridique, la soustraction frauduleuse de la choisie d'autrui.

Le vol est un délit punissable de plusieurs mois à plusieurs années de prison. Et sa tentative est aussi punissable. Ce que font les sociétés de téléphonie mobile, ce n'est ni plus ni moins que du vol et cela ne peut plus continuer.

Cela fait plusieurs mois qu'une société de téléphonie mobile me prélève 150 f par jour pour un produit auquel je n'ai jamais souscrit et il est pratiquement impossible de se désouscrire.

Et je viens de découvrir après un séjour de 72 heures en zone rurale, que nos parents qui sont dans ces zones et qui ne savent pas lire les messages, sont volés au quotidien.

Si L'ARTCI ne joue pas son rôle, j'invite tous les Ivoiriens victimes de ces pratiques à m'envoyer leur témoignage à l'adresse : [email protected]


Si la législation sur ces pratiques que ces sociétés ne peuvent autoriser dans des pays européens où des lois protègent leurs consommateurs sont insuffisantes, on va songer à écrire de nouveaux textes avec de lourdes amendes pour contraindre ces sociétés à respecter les clients.

J'invite également les spécialistes des questions de facturation des produits de téléphonie mobile, à me joindre à la même adresse. Il y a des choses qu'on ne pourra plus accepter dans ce pays. Ça suffit . '' Dit-il Assale Tiemoko Antoine

Député de la nation.

 

 

Brice Konan