Sport : Inauguration officielle du Centre sportif, culturel et des TIC ivoiro-coréen Alassane Ouattara

Partager cette publication...

Ce jeudi 28 octobre 2021 à Abidjan, le centre sportif, culturel et des TIC ivoiro-coréen Alassane Ouattara, a été inauguré par le Président Alassane Ouattara, en présence de l'ambassadeur de Corée en Côte d'Ivoire, Lee Sang Ryul, dont les travaux avaient débutés en février 2018.


Construite à la hauteur de 6,5 milliards de FCFA avec plus de 1200 places. Cette infrastructure multifonctionnelle qui porte le nom du président Alassane Ouattara, sera dédiée principalement à la promotion du Taekwondo, qui est la seule discipline sportive qui a offert à la Côte d'Ivoire une médaille d'or aux jeux olympiques, notamment avec Cissé Cheick Sallah. Dans la catégorie des moins de 80kg.

Le président Alassane Ouattara a exprimé ses remerciements à la République de Corée à travers l'Agence coréenne de coopération internationale (Koica), pour ce bel ouvrage qui sera utile à ses usagers, surtout aux praticants du taekwondo qui porte son nom.

« Ce moment est particulier pour l'histoire de la Côte d'Ivoire. Nous célébrons aujourd'hui l'excellence des relations initiées il y a soixante ans entre la République de Côte d'Ivoire et la République de Corée par le père de la nation, le Président Félix Houphouët-Boigny. En 1961, notre pays devenait le premier africain à nouer des relations diplomatiques avec la République coréenne. Les échanges qualitatifs que nous avons poursuivis à la suite du Président Félix Houphouët-Boigny nous donnent aujourd'hui l'occasion d'inaugurer ce bel et prestigieux édifice qui représente un symbole fort de l'amitié entre nos deux pays », a affirmé Alassane Ouattara, avant d’annoncer qu'un ''cadre juridique et institutionnel est prévu pour encadrer le fonctionnement de ce centre d'excellence dédié au sport, à la culture et aux TIC''.

Pour l'ambassadeur Lee Sang Ryul, ce centre qui s'ouvre en marge du 60e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays (depuis le 23 juillet 1961), va renforcer l'amitié, la fraternité et le rapprochement entre les deux pays.

Grâce à ce centre, la Côte d'Ivoire se hisse à un niveau mondial dans la pratique du taekwondo et servira également de siège à la Fédération ivoirienne de Taekwondo.


Le président de la Fédération ivoirienne de Taekwondo, Bamba Cheikh Daniel, a, au nom des taekwondoins, traduit sa grande joie pour ce lieu unique et incontournable de taekwondo en Afrique de l'Ouest qui abritera des réunions internationales de taekwondo.

Brice Konan