Technologie : 50 opérateurs formés à la maîtrise des outils d’automatisation des portails

La révolution technologique rythme la marche de l’humanité à tous les niveaux. Face à ce nouvel ordre mondial, il importe aux professionnels du domaine de se former au quotidien, afin de parer à tous les défis. Le groupe Secutronic, structure de sécurité électronique et informatique, n’en demeure pas en reste. Il a initié, ce mercredi 25 mai, une session de formation de 50 techniciens à la maîtrise des nouveaux outils destinés à la sécurité des portails.

La formation a été animée par le Manager des départements export des produits de la société Centurion, Yves Djuna, spécialement venu de l’Afrique du Sud. Cette session a porté sur la programmation, le montage, le démontage et le fonctionnement des nouveaux outils d’automatisation et de contrôle d’accès des portails. Il s’agit des appareils D5, D10 et D20.

Ces dispositifs de courant continu, respectivement adaptés aux portails de 500 kg, 1000 kg et 2000 kg, fonctionnent à l’aide de batterie, voire de piles. Ils se veulent des produits smart rapides pouvant être programmés à distance à partir d’un smartphone ou d’une télécommande. Efficaces, ils sont censés fonctionner en cas de coupure d’électricité, même en période d’inondation.

« En Côte d’Ivoire, les gens utilisent toutes sortes de moteurs de portails. En organisant cette formation, cela permet aux techniciens d’avoir les rudiments nécessaires, pour faire face aux besoins et préoccupations de leurs clients. Donc de répondre aux défis de l’évolution technologique du monde », a notifié le gérant du groupe Secutronic, Kongo Kouamé Rotella.   

M. Kongo Kouamé a insisté sur les avantages de ces produits. De faibles coûts, simples à installer, a-t-il renchéri, ils concourent au renforcement de la sécurité de la société ou de la maison détentrice. Attendu qu’ils peuvent fonctionner aux rayons infrarouges, avec des alarmes intégrées. Mais ces appareils ont la possibilité de se substituer à toute forme de gardiennage, donc de lutter contre la cherté de la vie, a fait savoir Rotella Kouamé.

Le séminaire de formation s’est déroulé dans les locaux de la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) à Cocody Deux Plateaux. Les 50 participants sont issus de diverses sociétés d’installation exerçant en Côte d’Ivoire. Tous ces professionnels recevront des certificats à l’issue de cette formation. D’autres séances sont annoncées dans les jours à venir.

La société Secutronic a été créée en avril 2012. En tant que structure de sécurité électronique et informatique, elle est spécialisée dans la vente, l’installation et la maintenance de tout système de sécurité électronique, de matériels de vidéosurveillance. Le groupe est le représentant local de l’entreprise Centurion créée en 1987, à Johannesburg, en Afrique du Sud.

                                                                                                                            

AR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text