Touba :une femme tente de tuer sa coépouse en lui plantant 17 coups de couteau

F. Mbaye est placée sous mandat de dépôt depuis lundi. Elle est accusée d’avoir asséné plusieurs coups de couteau à sa coépouse au cours d’une bagarre. Les faits se sont déroulés à Ndamatou, un quartier situé dans la commune de Touba.

Une femme a planté plusieurs coups de couteau à sa coépouse au quartier Ndamatou de Touba, lors d’une bagarre. Les faits se sont déroulés au début du mois de Ramadan, mais les deux belligérantes n’ont été envoyées devant le procureur de Diourbel que lundi dernier.

Selon des sources proches de l’enquête, les hostilités ont démarré quand la seconde épouse est venue mettre son lit en bambou sur la nappe, installée au niveau de la cour de la maison par la première, pour les besoins de la coupure du jeûne. L’accusant d’avoir écrasé le tissu avec ses pieds, cette dernière lui a demandé de ne plus mettre ses chaussures sur la nappe. Ce qui a engendré une violente dispute entre les deux protagonistes.

Ivre de colère, la seconde épouse (F. Mbaye) est entrée dans sa chambre pour s’emparer d’un couteau. Même si son adversaire (S. Diouf) a réussi à la morde à l’oreille et à la joue, F. Mbaye est sortie victorieuse de la bagarre.

D’autant que le certificat de médical de S. Diouf, qui a été évacuée dans une structure sanitaire après la querelle, fait état de 17 points de suture et d’une Incapacité Temporaire de Travail de 21 jours.

Quant à F. Mbaye, le médecin lui a notifié 07 jours d’ITT. Par la suite, l’affaire a atterri sur la table du commissariat de Ndamatou. Après l’enquête, les deux coépouses ont été déférées au parquet de Diourbel pour coups et blessures volontaires (CBV) au parquet. Mais S. Diouf a bénéficié hier d’une liberté provisoire à cause de ses blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text