Guinée: Une fille reçoit 100 coups de fouet pour fornication

Bien que la Guinée soit un pays  laïc, il y existe encore des pratiques dignes d’un pays islamique.

A N’zérékoré, dans le quartier Angola, commune urbaine où une jeune fille a reçu 100 coups de fouet pour avoir eu des rapports sexuels hors mariage. 
C’est le samedi 13 février que cet acte s’est déroulé dans la mosquée d’Angola.
La fille qui est célibataire a regretté son acte et est venue d’elle-même sans aucune pression confesser devant l’imam de cette mosquée, Soumaila Sanoh. Une information confirmée par plusieurs citoyens et fidèles de cette mosquée

Un des responsables de ladite mosquée relate les faits : « c’est elle-même qui est venue pendant la prière de 20h pour demander à l’imam qu’elle veut confesser. Elle vivait en concubinage jusqu’à ce qu’elle ait pris une grossesse. Et, elle a fait l’avortement. Donc c’est pourquoi elle est venue d’elle-même. Elle a donc subi les sanctions de l’islam. Après donc la prière, l’imam lui a administré 100 coups de fouet devant tous les fidèles. Mais elle est venue la nuit.  Et ce n’est pas la première fois », a fait savoir le religieux qui a préféré gardé l’anonymat.

Une pratique qui est très récurrente dans ce quartier que d’autres considèrent comme des musulmans radicaux.
Du côté des autorités, religieuses, elles disent ne pas être informées. Mais toutefois, Elhadj Amadou Soumaoro, secrétaire préfectoral des affaires religieuses de N’zérékoré ajoute que si cela s’avère vrai, que la jeune fille n’aurait fait que respecter la parole de Dieu dans le sourate 24 du saint Coran. Il n’a pas non plus condamné l’acte.

Source : MediaGuinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text