le gouvernement adopte un plan d’aide aux victimes de l’éruption volcanique d’une valeur de 10 millions d’euros

Le premier plan d’aide d’urgence aux victimes de l’éruption volcanique sur l’île de La Palma estimée à 10,5 millions d’euros a été adopté ce mardi par le gouvernement espagnol.

 

L’aide servira, plus particulièrement, à acheter des logements pour les personnes ayant vu leurs maisons englouties par la lave, a indiqué la porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez.

Il s’agit d’une “aide immédiate aux habitants et habitantes de La Palma qui ont tout perdu à cause de l’avancée de la lave“, a-t-elle précisé lors d’une conférence de presse suivant le Conseil des ministres.

Quelque 5,5 millions servira à acheter ou à louer 107 logements qui “pourront être utilisés tout de suite” par les personnes ayant perdu leur maison dans l’éruption, a-t-elle expliqué.

 

Selon Mme Rodriguez, le reste permettra notamment d’acheter des biens de première nécessité comme des appareils électroménagers, mettant l’accent sur la nécessité d’apporter une « réponse rapide et efficace » pour venir en aide aux victimes de cette catastrophe naturelle.

En plus de l’aide financière, Mme Rodriguez a informé de la création de deux commissions “pour garantir le suivi et l’agilité dans la gestion de l’aide“.

L’une est la Commission mixte, qui sera mise en place ce mardi et dans laquelle toutes les institutions impliquées seront représentées pour coordonner les aides, et l’autre est la Commission interministérielle pour rassembler les initiatives provenant de chacun des départements.

Cette dernière tiendra sa première réunion le 4 octobre et se concentrera davantage sur la phase de reconstruction des zones dévastées par la lave, tant les zones urbaines que les cultures.

Stéphane Kalil (Journaliste stagiaire à NDC)