Cinq gendarmes tués dans une attaque terroriste à 188 km de Bamako

Le mardi 29 septembre, quatre gendarmes ont été tués dans une attaque attribuée aux djihadistes fidèles au prédicateur radical Amadou Kouffa du centre du Mali. L’attaque s’est produite à 188 km environ de Bamako, entre Sebabougou et Kwala dans la région de Kayes (sud)

 

Selon l’armée, un convoi d’une entreprise minière sécurisée par les Forces armées maliennes a été pris pour cible par des terroristes.

 

"Ce mardi 28 septembre 2021 vers 08 h 30, une attaque terroriste à visé un convoi d'une entreprise minière sécurisé par des FAMa entre Sebabougou et Kwala à 188 km environ de Bamako. Le bilan est de 5 morts, 4 blessés et 11 portes chars brûlés'', a indiqué l’armée dans son communiqué.

 

Une patrouille militaire composée des forces spéciales anti-terroristes de la gendarmerie est dépêchée sur les lieux pour des opérations de ratissage. Les Famas ont par ailleurs annoncé avoir neutralisé quatre terroristes dans le cercle de Kolokani à la suite de cette attaque.

 

L’axe Bamako-Kayes est un tronçon pour l’économie malienne et les marchandises du Mali. Des centaines de camions et des bus de transports communs qui empruntent quotidiennement ce trajet sont en ce moment tous à l’arrêt.

 

Stéphane Kalil (journaliste stagiaire à NDC)