L’Association des bourses africaines et l’Union africaine créent un cadre de coopération

La commission de l’Union africaine (UA) et l’Association des bourses africaines (ASEA) créent un cadre de coopération pour le développement des marchés de capitaux en Afrique. Un protocole d’accord a été signé en ce sens par les deux parties ce jeudi 21 juillet à Lusaka (Zambie) en marge de la 5ème conférence du comité technique chargé de l’économie, des affaires monétaires, de la finance, de la planification économique et de l’intégration de l’Union Africaine.

Les documents signés visent à faciliter la collaboration entre les deux parties pour une meilleure coordination du développement des marchés de capitaux sur le continent. Le protocole d’accord devrait également permettre un partage d’informations et une approche plus stratégique de l’intégration et de la compétitivité du secteur financier africain.

Cet accord se veut en outre un pilier important dans le dispositif d’interconnexion des marchés de capitaux africains et devrait permettre aux bourses africaines de se rapprocher davantage des autorités publiques du continent pour un plaidoyer plus efficace en faveur des marchés, indique une note.

Créée en 1993, l’ASEA est la première Association qui regroupe les 25 bourses des valeurs de l’Afrique en tant que membres titulaires. Elle regroupe également trois institutions du marché financier en tant que membres observateurs et une affiliation mutuelle à la Fédération des Bourses d’Asie du Sud (SAFE en anglais pour South Asia Federation of Exchanges).

La rédaction NDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text