Grand prix de la presse de l’ANP : le ministre Amadou Coulibaly encourage les entreprises de presse à adopter les bonnes pratiques de gestion

Le ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Amadou Coulibaly a lancé un appel aux entreprises de presse à adopter les bonnes pratiques de gestion, le jeudi 21 juillet 2022, à l’occasion de la remise du Grand Prix de la presse de Côte d’Ivoire.

Le président de la cérémonie, le ministre Amadou Coulibaly, par ailleurs porte-parole du Gouvernement, représenté à l’occasion par son Directeur de cabinet, a salué l’initiative du président de l’Autorité Nationale de la Presse (ANP), Samba Koné. Il a exhorté l’ensemble des entreprises de presse à la bonne gestion managériale et éditoriale, tout en persévérant dans la voie de l’excellence.

« Vous avez raison de célébrer les meilleures entreprises de presse. L’excellence doit être célébrée » a indiqué le Directeur de cabinet, Jean Martial Adou, qui a souligné que le prétexte du Grand Prix de la Presse de l’ANP doit donner l’occasion de se retrouver et d’honorer les meilleures entreprises de la presse.

« La reconnaissance offre aux entreprises le réflexe de bonnes pratiques. Faisons-en sorte que ce prix se crédibilise davantage », a-t-il exhorté le président de l’ANP, Samba Koné, entouré de ses plus proches collaborateurs et de certains responsables du monde des médias venus le soutenir.

Par la voix de Jean Martial Adou, le ministre Amadou Coulibaly a salué les efforts inlassables fournis au quotidien par le président de l’ANP à l’effet d’améliorer l’image de la presse en Côte d’Ivoire. « Nous l’encourageons à aller encore plus loin », a-t-il dit en substance.

Dressant le diagnostic de la presse en Côte d’Ivoire, le président de l’ANP a dépeint une presse à l’agonie. C’est la raison qui fonde son appel pour un plan Marshall qui aura l’avantage de donner un second souffle à ce secteur non moins négligeable de notre économie. « La presse doit être aidée », a-t-il réitéré, mais dans un certain registre, a-t-il été clair.

Le Grand Prix de la Presse de l’ANP n’a pas été décerné en son édition 2021, et ce, en raison de l’excellence qui n’a pas été au rendez-vous, a déploré le jury. En lieu et place, des prix d’encouragement ont été remis à deux entreprises de presse arrivées en tête de peloton dans les catégories de la presse imprimée et de la presse numérique. Respectivement le bimensuel « La Retraite Active » et le site en ligne « Alerte-info.net » ont été récompensés. Les deux lauréats ont bénéficié de plusieurs lots dont une bourse d’étude à l’ISTC Polytechnique.

Le ministre Amadou Coulibaly se dit convaincu que le Grand Prix de la Presse sera le catalyseur d’une presse engagée sur la voie des bonnes pratiques managériales et éditoriales.

Rappelons que le Grand Prix de la Presse de l’ANP vise à encourager la bonne gestion managériale et éditoriale des entreprises de presse, pour en faire un outil de veille de la bonne gouvernance et de promotion de la démocratie et des droits de l’homme. Ce prix vient en remplacement du prix du CNP.     

La Rédaction NDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text