Bouna : 03 vigiles d’une société minière mis aux arrêts pour  homicide involontaire d’un orpailleur clandestin

D.M, 58 ans, K.S, 40 ans et K.K.D, 38 ans, tous des vigiles à la société d’exploration minière AMPELLA, ont été mis aux arrêts par le Parquet de Bouna et sont poursuivis pour homicide involontaire d’un orpailleur clandestin survenu le 12 juillet 2022 sur l’un des sites d’exploration de cette société à Lagbo, dans département de Doropo.

Ce jour-là, les trois vigiles en patrouille sur le site avaient découvert deux orpailleurs clandestins en plein travaux. Les vigiles les ont donc pourchassés en vue de mettre la main sur eux.

Lors de leur fuite, l’un des orpailleurs s’est jeté dans une rivière dans l’espoir d’atteindre l’autre rive et se tirer d’affaires. Mais il n’y parviendra pas, il y meurt par noyade. Son acolyte quant à lui, a pu s’échapper par des voies détournées à travers la broussaille.

Les vigiles qui ont aussitôt alerté leur hiérarchie du drame, ont tenté de rechercher le corps en afin de le repêcher, mais en vain. Ils ont été placés en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Doropo avant d’être finalement déférés, sur instruction du Parquet, à la maison d’arrêt et de correction de Bouna.

Ce sont les pompiers civils du Centre de secours et d’urgence de Bouna qui, après deux heures de recherches, ont pu retrouver le corps de la victime, un homme d’une vingtaine d’années et dont l’identité n’est pas encore connue.

RTI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text