Décès et dégâts matériels suite aux pluies diluviennes : Une délégation gouvernementale auprès des familles et sur le terrain

Une délégation gouvernementale, composée des ministres de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, de l’Hydraulique de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana et de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, s’est rendue ce mardi 21 juin 2022, dans le village d’Angorankoi et à la Cité CIE, dans la commune de Bingerville, où les pluies diluviennes de la nuit dernière ont causé des pertes en vie humaine et de nombreux dégâts.

Quatre enfants âgés de 4 à 15 ans, tous issus d’une même famille ont perdu la vie dans le village d’Angorankoi, après qu’un pan de mur s’est écroulé sur leur chambre, du fait de la montée des eaux. C’est en présence de la délégation gouvernementale que les corps sans vie des quatres enfants ont été transférés à la morgue.

La ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo a demandé au chef du village de bien vouloir accepter de faire déplacer les populations vers un site plus sécurisé afin d’éviter de nouveaux drames. Elle a promis faire venir des équipes du gouvernement pour s’assurer de l’effectivité du départ des populations de ce site qui présente d’énormes risques.

Stylish African American black businessman talks on his smartphone standing before a modern glass building outside

La délégation s’est ensuite rendue à la Cité CIE. Ce sont plusieurs habitations qui ont toutes été inondées. Le niveau des eaux a obligé plusieurs familles à se réfugier à l’étage supérieure de leurs domiciles ou sur la dalle. Dans ce quartier, l’on enregistre le décès d’une fillette, non loin de la mosquée. Il a également été découvert, dans la Cité CIE, le corps sans vie d’un adulte, qui aurait été pris au piège dans son véhicule face à la forte montée des eaux. Ce sont au total six décès et de nombreux dégâts matériels qui sont enregistrés à Abidjan suite à la forte pluie qui s’est abattue sur le district.

Les ministres ont, au nom du Président de la République Alassane Ouattara et du Premier ministre, Patrick Achi, présenté les condoléances aux familles endeuillées et dit leur compassion aux familles qui ont tout perdu du fait des inondations. La ministre Myss Belmonde Dogo a indiqué qu’en accord avec la mairie de Bingerville des dispositions sont en train d’être prises pour permettre aux familles sinistrées ne disposant plus de logements d’être provisoirement installées sur un site approprié. Elle a promis revenir pour apporter la compassion au plan matériel du gouvernement aux sinistrés ainsi qu’aux familles endeuillées.

Le ministre Vagondo Diomandé a réitéré la détermination du gouvernement à faire en sorte qu’il n’y ait plus de décès liés aux pluies diluviennes. Il est revenu sur les dispositions prises au niveau du gouvernement pour apporter le secours a ceux qui sont dans le besoin. Quant à son collègue Bouaké Fofana, il a exhorté les populations installées dans les zones à risques, à les quitter volontairement pour leur propre survie. « La volonté du gouvernement n’est pas de déplacer les populations de leur cadre de vie. Mais si nous le faisons, c’est pour préserver leur propre vie », a-t-il dit.

Selon les prévisions météo de la Sodexam, la grande saison des pluies devrait durer de juin à août.

Source : CICG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text