Côte D’Ivoire: la filiale hévéa du groupe Olam Agri offre en bonus des camions tricycles et motos aux meilleurs producteurs

Trois cent cinquante meilleurs producteurs d’hévéa dont 33 coopératives et 317 planteurs ont reçu mardi 15 mars à Abengourou des camions, des tricycles et des motos à l’occasion de la 8ème édition du programme de fidélité semestriel dénommé “Gouassou” (bonus, en langue locale) de la filiale hévéa du groupe Olam Agri, anciennement appelé Société agro-industrielle de la Comoé (SAIC).

Les récipiendaires se sont démarqués par la quantité et la qualité de leur production et surtout pour la régularité de leur livraison au cours de la période allant de juillet à décembre 2021. Ils ont été équipés de 2303 machettes, 2390 couteaux de saignée, 2250 paires de bottes, 34 kits alimentaires, 11 téléphones portables, trois ordinateurs, 12 motos, 13 tricycles, cinq camions bennes dont quatre de huit tonnes et un de 30 tonnes pour récompenser leurs efforts.

La Société coopérative simplifiée groupement des planteurs d’hévéa (SCOOPS GPH) de Bonoua, vainqueur des éditions 2019 et 2020, a été classée vainqueur avec 25 000 tonnes. Elle a reçu 150 machettes, 150 couteaux de saignée, 150 paires de bottes, deux motos et un camion-benne de 30 tonnes. Le meilleur planteur, Tano Frédéric Assamoi, issu de la ville de Niablé avec 300 tonnes, est parti avec cinq machettes, cinq couteaux de saignée, cinq paires de bottes, un téléphone portable d’une valeur de 150.000 FCFA.

Le vice-président de la filiale hévéa Côte d’Ivoire et Gabon du groupe Olam Agri, Vijeth Shetty, a rappelé que le programme “Gouassou” vise à motiver et à équiper les producteurs partenaires en vue de booster leurs activités. Initié en 2017, ce programme a permis de primer plus de 2 000 planteurs et coopératives.

Le directeur des achats de la filiale hévéa d’Olam Agri, Mohideen Basha, a salué l’effort des producteurs, notamment l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) qui a fortement œuvré à l’identification des planteurs. « Plus de 9 000 planteurs indépendants et 150 coopératives enregistrés, acheminent leur production à l’usine de la filiale hévéa du groupe Olam Agri », a-t-il confié.

La filière hévéicole en Côte d’Ivoire, avec une production de 950 000 tonnes de caoutchouc naturel en 2020, soit 80 % du latex du continent, demeure le premier producteur en Afrique, et passe désormais du septième rang au quatrième rang au plan mondial derrière l’Indonésie, la Thaïlande et le Vietnam.

M. Basha a annoncé que dans ces conditions, l’usine de la filiale hévéa du groupe Olam Agri prévoit d’ici juillet 2023, doubler sa capacité de transformation pour la faire passer de 44.000 T à 88.000 MT et d’acheter 150.000 T de fonds de tasse chaque année. À ce jour, la Côte d’Ivoire transforme 55 % de son caoutchouc.

En 2016-17, le caoutchouc a été le seul produit à être entièrement transformé localement en Côte d’Ivoire. Ce qui devrait être le même d’ici à 2023 au lieu de 2024 précédemment envisagé grâce à l’association des usiniers producteurs de caoutchouc naturel en Côte d’Ivoire (AUPCN).

Avec NDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text