Niger : La BAD  décaisse 76 milliards FCFA pour l’exécution d’un vaste projet de désenclavement des zones de production agropastorales

La Banque africaine de développement (BAD) à travers le Fonds africain de développement, a décaissé 127,8 millions de dollars, soit 75,5 milliards FCFA, au Niger pour l’exécution d’un vaste projet de désenclavement des zones de production agropastorales.

Cette enveloppe qui est à la fois composée d’un prêt à hauteur de 71 millions de dollars, soit 42,2 milliards FCFA, et d’un don de 56,8 millions de dollars, soit 33,7 milliards FCFA, va permettre de façon concrète à l’aménagement et le bitumage de 110 kilomètres de route dans la région de Zinder à l’Est du pays.

En plus le projet inclut également la construction de 150 kilomètres de pistes rurales connexes et 5 kilomètres de voiries dans la ville de Dungass ainsi que la construction d’infrastructures socioéconomiques.

Le décaissement  de ce financement de ce projet va générer selon l’institution 60 000 emplois directs et indirects va réduire le temps de parcours dans zones transfrontalières et soutenir les chaînes de valeurs agropastorales. Il est aussi prévu la construction de maison des paysans, de parcs de vaccination du bétail, la fourniture d’intrants entre autres investissements.

 » Outre les effets positifs qui seront générés en termes de qualité et d’offre de transport, il contribuera à la valorisation des richesses et opportunités qu’offre la région, ce qui permettra d’amplifier son impact sur le développement, d’améliorer la résilience des populations et contribuer par la croissance induite à la transformation du milieu rural « , a déclaré Marie Laure Akin Olugbade, directrice de la BAD pour l’Afrique de l’Ouest.

Notons  que le portefeuille actuel des opérations de la BAD au Niger est de 13 opérations actives pour un volume total net d’engagements de 631,7 millions de dollars.

Brice Konan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text