Côte d’Ivoire : Lancement des Travaux de construction des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Abobo

Le Premier ministre, Patrick Achi a procédé ce jeudi 10 mars 2022, au lancement des travaux de construction des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Anonkoua Kouté (commune d’Abobo).

Depuis un peu plus 10 ans, les populations de ces zones anciennement dites dangereuses, sont restées quasi inhabitées.

Les populations y résident mais dès que commencent les premières gouttes de pluie, elles sont obligées de déguerpir sinon, elles seront citées parmi les nombreuses pertes en vies humaines dues aux inondations.

Plusieurs fois, des autorités politiques, administratives sont passées d’entretenir avec les résidents et riverains. Mais en général, la finalité c’est des sacs de riz, un peu d’huile et quelques sacs d’oignons. Sinon au fond, aucune solution ni résolution aux problèmes des populations.

C’est foi ci semble la bonne la bonne. D’ailleurs pour Monsieur le premier ministre,  le projet d’assainissement et de résilience urbaine (PARU) qu’est lancé ce jour, d’un coût global de 155 milliards de FCFA, va durer 15 mois.

Toujours selon lui, l’ouvrage va changer la commune d’Abobo. La qualité de la ville et celle de la vie des populations quelles que soient les conditions météorologiques.

 » En réalité, ces travaux lancés ce jour, consisteront à construire et à réhabiliter le réseau de drainage primaire et secondaire associé à des travaux routiers d’environ 7.500 mètres linéaires. La réalisation de cette infrastructure vise à atténuer les risques d’inondation et d’améliorer la gestion des déchets solides », a annoncé la Primature.

Les populations présentes à la cérémonie de lancement sont rentrées à la maison, avec en idée, la concrétisation dudit projet en 15 mois comme annoncé par le président.

Dame K. Émilienne, a affirmé:  » j’ai confiance en ce gouvernement. Je souhaite que le projet se réalise dans le respect des délais. « 

Pour Laetitia K.  le projet est la réponse exacte aux problèmes des populations face à cette eau qui, si l’on y prend garde, risque de faire des morts par noyade.

En attendant, la réalisation du projet, les populations continuent de vivre dans la grosse quiétude car la saison des pluies est pour les mois très prochains.

Chance Hamed Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text