Côte D’Ivoire: Lutte contre la vie chère,  une priorité pour  le Premier Ministre Patrick achi

 Dans l’optique de lutte contre la cherté de la vie, le Premier Ministre Gérôme Patrick Achi a échangé ce jeudi  24 février à la Primature avec trois groupes des associations de consommateurs ivoiriens, les acteurs des marchés de vivriers et les transporteurs, afin de trouver  des solutions idoines aux problèmes liés à la cherté de la vie.

A cette rencontre, le chef  du Gouvernement  était  accompagné par certains ministres, il s’agit le  Ministres Kobenan Kouassi Adjoumani de l’agriculture et du développement rural, Amadou Koné des transports, Moussa Sanogo du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Souleymane Diarrassouba du commerce et de l’industrie et Nasseneba Touré de la femme, de la famille et de l’Enfant.

« Nous assistons ici et là à des renchérissements de prix de certaines denrées sur les marchés. Cette flambée de prix due à des facteurs extérieurs impactent de nombreux pays. Mais ce n’est pas pour autant que le gouvernement va rester indifférent aux souffrances des populations. Vous avez souhaité rencontrer le gouvernement afin d’échanger et trouver les voies et moyens nous permettant de trouver des solutions pour juguler ce phénomène et alléger les peines éprouvées par les ménages », a affirmé le chef du Gouvernement Ivoirien,  Patrick Achi.

Au terme de ces séances échanges, madame Yvonne Goley Lou, Présidente du Marché de Gros d’Adjamé a confié devant la presse qu’elle est très satisfaites de cette rencontre avec le chef du gouvernement « Lors de nos échanges, le Premier Ministre nous a donné l’assurance selon laquelle le gouvernement mettra tout en œuvre pour accompagner le secteur du vivrier, de sorte que les produits ne manquent pas sur le marché. Il nous a exhortés à sensibiliser les commerçants pour ne pas qu’ils augmentent les prix de leurs marchandises. Nous nous engageons à nous investir pleinement pour régler la question de la cherté de la vie », a-t-elle fait savoir

Selon le responsable des associations du secteur du transport, Diaby Ibrahim, Directeur Général du Haut Patronat des Entreprises de Transport Routier, aucune augmentions des prix des transports  n’a été faite ni  en cours «  Nous avons rassuré le Premier Ministre pour lui dire que le secteur du transport n’a procédé à aucune augmentation sur les différentes lignes (urbaines, interurbaines ou départementales). Le secteur du transport continue de pratiquer sa politique de maintien des prix. Si une quelconque augmentation devrait intervenir dans notre secteur, elle fera l’objet de discussion préalable avec notre ministère de tutelle » a rassuré Diaby Ibrahim

Vrai ou faux sur la question de la cherté de la vie en Côte d’ivoire qui circulent dans des quartiers, espérons que ces échanges du Premier Ministre avec les acteurs des marchés de vivriers et les transporteurs mettront des termes à ce débat.

Brice Konan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text