La Chine offre 400 000 doses de vaccin contre la Covid-19

Partager cette publication...

La république de Chine a offert 400 000 doses du vaccin Sinopharm contre la Covid-19  au Burkina Faso pour renforcer le système de défense sanitaire.

 

Les doses de vaccin ont été remises par l’ambassadeur de Chine à Ouagadougou  LI Jian, au ministre burkinabé déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Clarisse Merindol Ouoba accompagné du Directeur de cabinet du Ministre de la Santé Emmanuel Sorgho

 

Pour cet important évènement, d’autres personnalités dont la Coordinatrice résidente du système des Nations Unis au Burkina Faso Barbara Manzi et celle de l’OMS au Burkina Faso Dr Alimata Diarra Nama ont tenu aussi à témoigner de leur présence.

 

Le don est composé de 400 000 doses de vaccins Sinopharm et de seringues assorties d’une valeur de plus d’un milliard de FCFA. Homologué par l’Organisation mondiale de la santé le 7 mai dernier pour une utilisation d’urgence contre le virus, le vaccin développé par Sinopharm a passé avec succès tous les tests de sécurité et de conformité, faisant de lui un vaccin sûr et efficace contre la Covid-19.

 

L’Ambassadeur Li Jian a d’emblée affirmé que ce don est le fruit de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. Il a indiqué que dans ce contexte actuel toujours marqué par la pandémie, le vaccin se révèle être une solution dans la prévention et le contrôle de la maladie. 

 


A travers ce don, poursuit-il, la Chine entend témoigner et intensifier son soutien au Burkina Faso dans cette lutte sanitaire. Par ailleurs, il a soutenu que tout en restant fidèle à ses principes de sincérité, de résultats réels, d’affinité et de bonne foi, la Chine a fait et fait tout son possible pour aider les pays en développement à faire face à la pandémie.

 

 Pour Li Jian a invité les deux peuples à cultiver davantage l’esprit de solidarité, de resserrer les rangs pour vaincre définitivement la maladie afin que, très bientôt, ils se réunissent encore une fois de plus, mais cette fois-ci, pour proclamer l’éradication complète du virus.

 

La Ministre déléguée Clarisse Ouoba a, quant à elle, soutenu que cette cérémonie est encore une occasion de célébrer l’amitié, la fraternité et la coopération fructueuses entre la Chine et le Burkina Faso et entre les deux peuples. 

 

Elle a tenu à préciser que ces liens d’amitié et de coopération se sont renforcés au début de la pandémie avec les soutiens tant matériels, financier, infrastructurels qu’en expertise de la Chine au Burkina Faso. 

 

Selon elle, le Burkina Faso peut se féliciter et se réjouir de pouvoir compter sur un partenaire aussi stratégique de premier plan qu’est la Chine. 

 

Elle a, au nom du gouvernement burkinabè et du peuple burkinabè tout entier, exprimé une fois de plus sa reconnaissance au peuple ami chinois dans la lutte contre la pandémie au Burkina Faso et a rassuré quant au bon usage qui sera fait de ce don.

 

La représentante de l'OMS s'est réjouie quant à l’arrivée de ce premier don conséquent dans le cadre bilatéral. Elle a rassuré que le vaccin de Sinopharm est un vaccin efficace qui a satisfait aux critères de sécurité et d’efficacité de l'OMS. 

 

Rappelant que la Chine et l’OMS travaillent étroitement, elle a invité l’ensemble de la population burkinabè à profiter pleinement de ce bien public mondial.

 

Keré lacina