Pour une paix durable : La CEI décide de se rapprocher de la population

Partager cette publication...

Dans le but d’assurer une paix durable pendant et après les élections en Côte d’Ivoire, la Commission Electorale Indépendante (CEI), a décidée de se rapprocher de la  population afin de les sensibiliser sur la vraie notion d’une élection, qui assure la paix et au-delà, la cohésion sociale.


Le président de la Commission Electorale Indépendante,  Ibrahim Coulibaly  Kuibiert, a annoncé, lors d’une conférence de presse ce jeudi 18 novembre 2021, qu’une tournée nationale débutera du 23 novembre au 02 décembre dans neuf grandes villes de la Côte d’Ivoire, avec pour thème « l’élection, instrument de renforcement de la paix sociale ». Cette tournée nationale sera prononcée par différents commissaires centraux, dans les universités publiques, dans les grandes écoles et les écoles de formations des forces de défenses et de sécurités.


« Il est donc à se demander à quelles conditions l’élection peut être véritablement un instrument de paix sociale. », s’est-il interrogé avant de suggérer des solutions, « l’élection ne peut aboutir à la paix sociale que si tous les acteurs intervenant dans le processus électoral s’approprient la matière électorale et acceptent les règles juridiques qui l’encadrent ; - d’autre part, l’élection sera au service de la paix si l’organe en charge des élections offre à tous les acteurs politiques ou non la garantie que les résultats des élections par lui organisées seront le reflet exact de la volonté exprimée par les citoyens à travers le bulletin de vote. » a-t-il proposé.


Après cette grande tournée qui est aussi une pré-sensibilisation à la révision de la liste électorale prévue courant 2022, la CEI prévoit rencontrer les différents partis politiques. Car selon elle, cela pourrait engendrer la modification des textes qui encadrent l'élection si elle les trouve "pertinentes". 

 

Brice Konan