Convocation contre Soro Guillaume : Les avocats de Soro contre-attaquent la juge française, Kheris Sabine

Partager cette publication...

En juin 2012, le fils de l’ancien chef d’Etat de Côte d’Ivoire, Michel Gbagbo avait porté plainte contre Soro Guillaume en France  pour « arrestation », « séquestration », « enlèvement » et « détention arbitraire ».

Neuf (09) ans plus tard, la juge française, Kheris Sabine revient sur cette affaire en convoquant l’ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, le mercredi 24 novembre 2021, qui pour une fois de plus a refusé de comparaitre devant la justice française.

Suite à cette convocation, ses avocats n’ont pas tardé à réagir. En effet, dans un communiqué ces derniers ont indiqué avoir introduit une requête en annulation contre cette convocation jugée illégale. « Nous déposons une requête en nullité dans l’intérêt de Soro Guillaume contre cette procédure menée à charge et au mépris des règles d’immunité issues de la coutume internationale » a souligné Me Robin Binsard membre du Collectif des avocats de Soro qui a rappelé que l’analyse du collectif des avocats est « aussi celle du Procureur de la République et de la Cour de cassation ».

« Pourquoi mon petit doigt me dit qu’il y’a une fumée politique et une collusion entre Abidjan et Paris dans ce traquenard judiciaire ? », s’est-il interrogé. « Je vous le dis mon petit doigt se trompe rarement », a-t-il confié. Actuellement en exil en Europe, Soro voit derrière cette autre convocation une main politique d’Abidjan. Il conclut en ces termes: « N’arrive à l’homme que ce que Dieu permet. Merci à mon conseil d’avocats ».

 

Brice Konan