Tabaski 2022/ Treichville dispose désormais un marché de vente de bétail

L’Association des Eleveurs et Vendeurs de Bétail de Treichville (AEVBT), l’association Ouest Africaine du Commerce Transfrontalier des Produits Alimentaires, Agro-sylvo-pastoraux et Halieutiques (AOCTAH) et la FENACOFBVI-CI ont procédé ce mardi 05 juillet au lancement officiel de l’ouverture  d’un espace de vente de Bétail de la Tabaski 2022 au marché Belleville dans la commune de Treichville.

Le Président de l’AEVBT, Traoré Abdoulaye a expliqué  qu’avant  dans la commune de Treichville  la vente de bétail se faisait dans les rues. Et la mairie, selon lui, a décidé d’octroyer en 2021 un site aux vendeurs de bétail afin de leur permettre de mieux s’organiser.

Pour justifier le coût de vente des bétails qui varient entre 100 000f et 300 000f CFA, le président Abdoulaye Traoré a indiqué que cela est dû au manque d’en provisionnement des bêtes en Côte d’Ivoire. Pour lui, ce qui explique la cherté des bétails de la Tabaski 2022.

 Mais, M Traoré s’est réjoui de la garantie de la sécurité par les forces de l’ordre. « Je crois que les autres communes du district d’Abidjan doivent se servir d’exemple de la commune de Treichville pour mettre en place des marchés bétails dans leur commune et ceci pour permettre ainsi de désengorger l’abattoir de Port-Bouët où presque la majorité des Abidjanais vont faire leur achat de bétail. » a déclaré le président de l’AEVBT, Traoré Abdoulaye.

Informé de l’ouverture de site, les grands moulins d’Abidjan, à travers son responsable aliment bétail, Ives Gnagui a offert cinq (5) tonnes d’aliment bétail Sogobalo aux éleveurs de bétail de Treichville. Cet aliment, explique-il, sert à nourrir les bovins, ovins et même les porcs. Selon lui, les grands d’Abidjan contribuent à la réduction de la vie chère à cause de son aliment Sogobalo qui est un aliment complet pour la nutrition des bétails à des prix très réduites. Ives Gnagui a laissé entendre que l’objectif du grand moulin est de contribuer au développement du secteur bétail en Côte d’Ivoire mais surtout la professionnalisation de ce secteur.

Venu pour représenter le  Premier magistrat de la commune, Ministre Amicha,  Camara Mory  2ème adjoint au maire de Treichville a rassuré les éleveurs du soutien de la Mairie à accompagner les éleveurs de sa commune.

Pour clore, il a informé les éleveurs du partenariat de la mairie de Treichville et celle du Diawalla. Et à l’issue de ce partenariat, le représentant du maire de Treichville a souligné qu’un terrain de 6 000 m² a été obtenu pour les activités agro-pastorales pour les éleveurs de Treichville. Il a ajouté que la Mairie est disposée à accompagner les jeunes de Treichville.

« Je vous rassure que toute la municipalité a accepté et adopter votre projet. Et à cause de ce projet, nous ne pouvons plus accepter qu’on puisse faire l’élevage dans les rues et les domiciles du district d’Abidjan parce que nous avons l’obligation de garantir la sécurité de la population. Nous ne pouvons plus accepter de cohabiter avec les moutons, les bœufs dans nos domiciles et je vous rassure que la Mairie n’ai pas contre les éleveurs mais au contraire nous sommes toujours disposés à vous accompagner. La Mairie est prête à appuyer la jeunesse de Treichville dans ce secteur. Je voudrais que vous vendez vos bétails à des prix raisonnables. », a- t-il informé

BK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text