Education : Les élèves du Denguélé exhortés à l’exemplarité lors des examens scolaires

Les finales de district des compétitions de l’Office ivoirien des sports scolaires et universitaires (OISSU), jouées mercredi 1er juin 2022, à Odienné, ont été mis à profit par la cellule civilo-militaire locale pour exhorter les élèves du Denguélé, à l’exemplarité, en évitant notamment la tricherie, lors des examens à grand tirage.

Nous voulons compter sur vous. Vous avez eu neuf mois pour apprendre, pour étudier, pour réviser. Les examens interviendront dans deux semaines avec les oraux du BEPC, de grâce pas de cas de tricherie dans le district du Denguélé“, a interpelé le chef de service du commissariat d’Odienné, le commissaire Célestin Goly.

Il a rappelé les risques encourus le cas échéant notamment l’éventualité d’un séjour en prison, avec à la clé un avenir hypothéqué du fait d’une interdiction d’examen sur cinq longues années.

Le commissaire Goly avait à ses côtés le président des délégués du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) du Denguélé, Souleymane Cissé qui a embouché la même trompette.

Six équipes de la région du Kabadougou étaient opposées à six autres du Folon pour ces finales OISSU du district du Denguélé, dans les disciplines du football catégories cadet et junior et du handball, filles et garçon, cadet et junior également.

Des finales placées sous la présidence du préfet de région du Kabadougou, préfet d’Odienné, représenté au stade Mamadou Coulibaly par le sous-préfet d’Odienné, Kouadio Koffi.

Ce dernier, lors de la cérémonie d’ouverture, a rappelé l’importance du sport à l’école, en tant notamment qu’un outil d’éducation et de formation qui améliore la santé autant physique que psychologique et contribue positivement au processus de l’apprentissage.

Les finales OISSU en district, disputées le même jour dans l’ensemble du pays, marquent la fin des compétitions au niveau local pour l’année 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text