FAPEF 2022: les journalistes outillés désormais pour traiter les questions économiques et de développement du continent

« Les enjeux du développement durable » c’était le thème de l’Edition du forum des africains de la presse économique et financière (FAPEF)  qui s’est tenu  du  jeudi 24  au vendredi  25 mars  à l’espace UEMOA d’Abidjan  plateau dont le parrain était  par le ministre ivoirien de l’Économie et des finances, Adama Coulibaly, le FAPEF a pour ambition, contribué à la vulgarisation de l’information économique et financière sur le continent africain et la promotion de la presse économique et financière comme outil de développement de l’Afrique.

  Le FAPEF 2022 a réuni plusieurs experts des institutions financières sous régionales, régionales et internationales, des chercheurs dans le domaine économique    ainsi que des acteurs des médias, qui  s’est tenue  en présentiel et par visioconférence, conférences, panels de haut niveau animés par des experts, des universitaires, des journalistes et des institutions du monde de l’économie des finances.

Le fondateur  de FAPEF, Michel Russel Lohoré a expliqué que l’initiative de ce forum, c’est de participer à l’essor de l’information économique du continent « contribuer à l’impulsion de l’information économique dans notre pays la Côte d’Ivoire mais aussi en Afrique de l’ouest francophone et sur tout le continent. »  a fait savoir journaliste Michel Russel Lohoré, avant de préciser  « la presse économique a un rôle déterminant à jouer dans l’essor du continent et de l’épanouissement de nos populations. »  a-t-il signifié

Présent à cet évènement,  le représentant du le parrain de cet atelier, le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Coulibaly, le chef de cabinet, Gondo Diomandé, a étalé  l’obligation pour les populations de bien comprendre l’information économique pour absorber les produits du développement industriel. « À l’instar de la Côte d’Ivoire, pour maintenir le dynamisme économique, plusieurs pays ont élaboré des plans nationaux dont l’un des éléments essentiels reste la transformation véritable de l’économie notamment par le développement de la base industrielle des pays. Cette initiative nécessite une bonne compréhension par les populations concernées de l’information économique et financière en vue d’en constituer de bons consommateurs à même d’absorber les produits issus du développement industriel. C’est pourquoi, ce rendez-vous africain de la presse économique et financière est important parce qu’il a un rôle majeur dans l’information de la population sur les sujets de développement économique. », a révélé Gondo Diomandé.

Au thème de cet évènement, qui a soufflé cette année sa 2è bougie, des  Prix ont été également attribués à plusieurs institutions et des partenaires  medias.

Notons ce forum devrait  permettre de renforcer les connaissances de 600 participants à savoir des professionnels des médias et leur donner les armes afin de traiter les questions économiques et de développement du continent.  Aussi ,espérons que la troisième Edition qui est prévue en mars 2023, chaque rédaction recevra sa lettre invitation pour participer à cet important forum de renforcement  les connaissances des journalistes économiques et finances.

Brice Konan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text