Une femme mariée meurt en plein ébat sexuel avec un prête

En République démocratique de Congo, un fait qui a attiré les attentions ce 15 juillet 2022, laisse la société perplexe au vu de sa complexité.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du jeudi au vendredi où la nommée Monica Mulenga est décédée de suite des rapports sexuels avec un prêtre de sa paroisse.

Le corps de la  femme  a été amené à l’hôpital et c’est par la suite que le médecin l’a déclaré morte.

Plutôt le jeudi, elle avait convaincu son mari de lui permettre d’assister à des funérailles avec son association de ligue des femmes catholiques.

Comme vous allez imaginer l’histoire dont le titre reflète la suite, au lieu d’aller au programme pour lequel son époux était informé avant, elle a été retrouvée dans la chambre du père Abel Mwelwa.

La situation a attiré l’attention de plusieurs qui ne cessent de poser des questions liées à la relation entre le père Abel Mwelwa et madame Monica Mulenga.

Avec NDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text