Forum continental GMES and Africa : La Côte d’Ivoire travaille sur le projet de création d’une agence spatiale

Partager cette publication...

Ils sont plus de 500 participants venus de 20 pays d’Europe et  d'Afrique pour prendre part  au deuxième forum continental GMES and Africa, autour du thème : « L’observation de la Terre : Favoriser la durabilité environnementale et de la croissance socio-économique en Afrique. » qui se tient du 06 au 10 décembre 2021 à Abidjan ,à cette cérémonie d'ouverture, plusieurs personnalités ont pris part savoir Monsieur Jean Luc Assi représentant du premier ministre Patrick Achi, et le ministre de  l'enseignement Supérieur Professeur Diawara Adama.

 

Ce forum vise à fournir des informations aux principales parties prenantes, notamment les décideurs politiques, les scientifiques, les entreprises, les  universités et les utilisateurs finaux, par le biais d’institutions regroupées en consortiums qui mettent en œuvre des services d'Observation de la Terre et des projets de gestion des ressources naturelles dans les cinq régions d'Afrique « Aujourd’hui, nous sommes tous unanimes pour dire que la survie de l’homme sur la planète, dépend de l’état de santé de notre environnement » a fait savoir monsieur JEAN-LUC ASSI, avant d’indiquer que la Côte d’Ivoire et les autres Etats membres de l’Union Africaine font une totale confiance aux experts venus pour relever les nombreux défis du changement et de la variabilité climatique, à travers des recommandations qui ne manqueront pas de pertinence.

 

En effet, selon le représentant du premier ministre, aucune planification stratégique durable de notre développement ne peut se faire sans données satellites et l’Afrique peut tirer pleinement profit de l’utilisation des satellites pour la mise en œuvre et le contrôle de ses politiques publiques dans les secteurs de plus en plus vulnérables au changement climatique. L’exploitation optimale des informations recueillies par des satellites contribuera fortement à la gestion des ressources, l’aménagement du territoire ou encore la lutte contre le changement climatique.

 

Lire l'article aussi : https://www.ndc-info.com/environnement/ouverture-du-deuxieme-forum-continental-de-gmes-and-africa-a-abidjan

Le professeur Adama Diawara, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République de Côte d'Ivoire, a quant à lui souligné dans son allocution que ce deuxième Forum est donc un excellent cadre pour favoriser la communication entre les experts et les utilisateurs finaux, dans le but de renforcer le transfert et l’usage des informations dérivées des satellites. « Il est important de réfléchir durant ce Forum au partenariat stratégique, que nous devons mettre en place entre le  monde de la recherche  et  le  secteur privé, pour favoriser l’utilisation des produits issus de l’observation spatiale, pour le développement socio-économique de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. >> a-t-il déclaré, avant de poursuivre,  « Permettez-moi de vous annoncer que nous sommes en train de travailler sur le projet de création de l’Agence Spatiale Ivoirienne, parce que c’est une nécessité, au regard de notre Plan National de Développement. »

L’Agence Spatiale Ivoirienne sera co-portée par ministèrede  l’Enseignement Supérieur et de laRecherche Scientifique et celui de la Défense, se veut l’instrument de mise en œuvre de la politique nationale de recherche, de formation et de développement de l’activité spatiale, pour assurer la sécurité du territoire, la protection de l’environnement et la gestion rationnelle des ressources naturelles du pays. « Nous sommes donc totalement en phase avec le programme GMES-Africa et nous comptons sur un partenariat stratégique avec l’Union Africaine et l’Europe, autour de l’Agence Spatiale Ivoirienne. ». a-t-il conclu.

 

Brice Konan