Covid-19: l’OMS s’inquiète du faible taux de vaccination en Europe de l’Est

Le bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré mardi la faiblesse du taux de vaccination contre le Covid-19 en Europe de l’Est, mettant en garde contre le « raz-de-marée » lié au variant Omicron qui avançait vers cette région.

« J’appelle les gouvernements, les autorités de la santé et les partenaires concernés à examiner les raisons locales pour une moindre demande et acceptation du vaccin et à élaborer des interventions adaptées pour accroître de manière urgente les taux de vaccination, en fonction des données spécifiques du contexte », a indiqué Hans Kluge, directeur régional de l’OMS dans un communiqué.

En outre, face au « raz-de-marée Omicron » et « avec le Delta qui circule toujours largement dans l’Est« , la situation est « inquiétante« , a souligné M. Kluge, notant que ce n’est « pas le moment de lever des mesures dont nous savons qu’elles permettent de réduire la diffusion du Covid-19 »

 . Ces mesures comprennent, outre le fait d’éviter les endroits bondés, le port du masque en intérieur, une ventilation accrue et l’utilisation de tests rapides pour identifier tôt les cas, a-t-il précisé.

Au cours des deux dernières semaines, les cas de Covid-19 ont plus que doublé dans six pays (Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Géorgie, Russie et Ukraine) situés dans l’Est de ce qui constitue la région européenne pour l’organisation.

La région Europe de l’OMS comprend 53 pays dont plusieurs sont situés en Asie centrale.

En Europe de l’Est, moins de 40% des personnes âgées de plus de 60 ans sont complètement vaccinées contre le Covid-19 en Bosnie-Herzégovine, en Bulgarie, au Khirgizstan, en Ukraine et en Ouzbékistan.

M. Klug a précisé qu’en Bulgarie, Géorgie et Macédoine du Nord moins de 49% du personnel de santé avait reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid.

Ousmane Tall

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text