Macky Sall appelle la CEDEAO à prendre des mesures fermes contre la junte au pouvoir en Guinée

Le président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall a appelé la Cédéao à prendre des mesures fermes contre la junte au pouvoir en Guinée après le renversement du régime d’Alpha Condé.

Les militaires au pouvoir à Conakry ont adopté 39 mois de transition avant de passer la main aux civils. Si la Cédéao s’oppose à cette durée jugée trop longue, l’organisation sous-région ale n’a pas encore pris de sanctions à l’encontre des militaires qu’ils exhortent à revenir aux meilleurs sentiments.

Dans une interview à Jeune Afrique, Macky Sall, président en exercice de l’Union Africaine a regretté la fermeté de Conakry et appelé la Cédéao à prendre des mesures. « Pour la Guinée, la Cedeao va devoir prendre des mesures. Nous étions tout à fait disposés à collaborer avec les nouvelles autorités pour accompagner la transition. Réponse sans appel de la junte: ce sera trente-neuf mois! C’est impensable », a lancé le chef de l’Etat sénégalais.

Un message fort lancé à l’organisation sous régionale alors que le prochain sommet extraordinaire est prévu pour le 4 juin prochain à Accra au Ghana.

La Cédeao devra trancher sur le cas du Mali, du Burkina et de la Guinée où les militaires sont au pouvoir.

BK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text