Burkina Faso: une cinquantaine de civils tués dans une attaque armée dans l’est

Une attaque perpétrée par des individus armés non-identifiés, mercredi 25 mai 2022, dans l’est du Burkina Faso, a causé la mort d’une cinquantaine de personnes civiles.

Dans un communiqué, le gouverneur de la région de l’est a évoqué les circonstances de la survenue de cette tragédie qui vient s’ajouter dans une longue liste.

« Le mercredi 25 mai 2022, des habitants de Madjoari sous la menace terroriste, qui tentaient de rejoindre Nadiagou, dans la commune de Pama, ont été pris pour cible aux environs du pont Singou par des Individus armés non identifiés (IANI). Le bilan provisoire ferait état d’une cinquantaine de personnes tuées », a indiqué le gouverneur dans un communiqué.

« En ces circonstances douloureuses, le Gouverneur de la région de l’Est, au nom du Gouvernement, présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés, poursuit le communiqué.

Avec NDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text