Tuerie au Texas: dévasté, aBarack Obam interpelle les élus républicains

L’ancien président américain, Barack Obama a réagi à la fusillade meurtrière dans la ville d’Uvalde dans l’Etat du Texas.

Un jeune homme de 18 a ouvert le feu mardi dans une école de l’Etat du Texas tuant au moins 19 enfants et deux adultes dont une enseignante. Cette fusillade meurtrière qui intervient quelques jours après celle de Buffalo relance le débat sur la vente et le port d’armes aux Etats-Unis.

Dans un communiqué, l’ancien président Barack Obama a exprimé sa désolation. Avec sa femme Michelle, ils ont déclaré « pleurer avec les familles d’Uvalde », mais partagent eux aussi leur colère contre le lobby des armes et les républicains qui bloquent la reforme du secteur.

« Nous sommes aussi en colère pour eux. Près de dix ans après Sandy Hook – et dix jours après Buffalo – notre pays est paralysé, non par la peur, mais par un lobby des armes à feu et un parti politique qui n’ont montré aucune volonté d’agir de quelque manière que ce soit pour empêcher ces tragédies », a notamment écrit le 44e président des États-Unis dans une série de tweets.

Durant son mandat, Barack Obama s’était vu rejeté un projet de loi par le Sénat majoritairement républicain sur l’interdiction du port d’armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text