Cameroun : 70 personnes âgées de 5 à 45 ans libérées d’une école coranique transformée en « prison idéologique »

Les forces de sécurité ont libéré, ce mardi 24 mai 2022, quelque 70 personnes qui étaient détenues dans une école coranique qui servait de prison idéologique, à Ngaoundéré, dans la région de l’Adamaoua.

C’est sur instruction du gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguieke Boukar, que les 70 personnes ont été remises en liberté. Pendant 4 ans, ces personnes étaient détenues dans une école coranique située au lieu dit 12 poteaux.

C’est une dénonciation anonyme qui a mis la puce à l’oreille des autorités publiques et qui a permis l’intervention ayant abouti à leur libération.

« Nous ne pouvons pas continuer à tolérer certains comportements. Nous sommes à l’ère de la démocratie et de la liberté », a déclaré, sur les ondes de la CRTV Radio, le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguieke Boukar.

Selon les premières confidences après leur libération, les « élèves » ont subi de nombreux sévices corporels et des actes pouvant être assimilés à de la torture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text