Mali: Abdoulaye Diop: « Il y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol malien »

Le Mali a mis fin aux accords de défense bilatéraux avec la France, un nouvel épisode dans la crise diplomatique entre Bamako et Paris.

Le gouvernement malien de transition a mis fin aux accords de défense bilatéraux signés avec la France et ses partenaires européens. Si Paris a dénoncé la décision malienne qu’elle juge « injustifiée », Bamako se targue de rappeler que les forces forces françaises n’ont plus aucune légitimité pour continuer opérer sur son sol.

Dans un entretien accordé à la télévision nationale, le ministre malien des affaires étrangères, Abdoulaye Diop a clarifié cette position. « Il y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol malien« , a déclaré le diplomate. Un message clair envoyé à Paris qui avait entamé depuis des mois le redéploiement de son dispositif au Niger et en Côte d’Ivoire.

C’est un nouvel épisode dans la crise diplomatique entre la France et le Mali. En janvier dernier, Bamako avait expulsé l’ambassadeur français de son territoire après les propos inamicaux de Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française à l’encontre des autorités de la transition. Depuis lors, les tensions se sont accrues entre les parties.

Cyril Maya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text