Les Ebriés déballent le Tapis rouge à l’ancien Président Laurent Gbagbo

Huit (08) mois après son retour dans son pays, le samedi 19 Mars 2022, c’est dans une grande ferveur que les populations, et les danses guerrières  des  Tchans se sont mobilisés pour  un tel événement, dans le village de Songon Agban situé à l’ouest d’Abidjan, les 60 villages du peuple Ebrié, propriétaires terriens de la ville d’Abidjan ont rendu hommage à l’ancien président ivoirien, Président du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), Laurent Gbagbo pour  qui ils ont déroulé le Tapis rouge en guise d’hommage et de reconnaissance à un homme d’état.

Photo crédible de Sidibé Yacouba

À l’entame, le premier magistrat de la commune de Songon M. Éric N’koumo-Mobio a souhaité la bienvenue au président du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) et sa délégation, et a exhorté Laurent Gbagbo de pardonner à ceux ou celles qui lui ont fait du mal  pour la bonne marche d’une vraie réconciliation Nationale. « Que Dieu vous purifie, vous fortifie, et vous donne l’élévation de cœur nécessaire de pardonner à tous ceux qui vous ont fait  du mal, pardonner pour faire avancer le pays » a invoqué le Maire de la commune Éric N’koumo-Mobio en faveur du président Laurent Gbagbo

Photo crédible Sidibé Yacouba

Pour Joseph Aboua Koffi, prenant la parole, il a dit ceci « c’est avec un réel plaisir et une grande joie, que le peuple Tchaman, propriétaire terrien de la ville d’Abidjan, se fait l’agréable devoir vous accueillir, ainsi que l’importante délégation qui vous accompagne dans ce grand village de SONGON-AGBAN, ce samedi 19 mars 2022, et de vous adresser ses chaleureuses fraternelles salutations.» a déclaré Joseph Aboua Koffi, Président du comité d’organisation.

photo crédible Sidibé yacouba

À son tour de prendre la Parole, l’ancien Président Ivoirien, Laurent Gbagbo s’est dit heureux d’être accueilli par le peuple Atchan et les a remerciés de l’avoir honoré ce jour,  « chers amis Ebrié, je vous remercie. La Côte d’Ivoire a eu comme Présidents Felix Houphouët-Boigny Henri Konan Bédié, Gueï Robert, et puis après moi, Laurent Gbagbo. Si vous vous êtes attachés à moi, je prends ça comme un signe d’amitié, de camaraderie et un honneur personnel. Je vous remercie pour cet honneur. Je vous remercie pour ces signes d’amitié et de camaraderie. » a-t-il déclaré.

photo crédible Sidibé yacouba

Poursuivant , Il a aussi exhorter le peuple Atchan à s’armer de courage pour continuer le combat qu’il avait commencé depuis des années « je vous dis Yako pour ça, je vous dis Yako pour cette grande souffrance, parce qu’en Afrique où les peuples sont paysans, un peuple qui n’a plus de forêt, qui n’a plus de brousse, de surface cultivable est un Peuple misérable. Battons-nous, continuons à nous battre pour ça. Déjà en 30 ans, le sort des Ebriés était scellé. Quand nous sommes arrivés à l’indépendance en 1960, ça faisait 30 ans que les blancs s’étaient installés à Abidjan et le sort des Ebriés était scellé. C’est ça qui me préoccupe au lieu des discours politiciens. Quelquefois je vois des choses que les autres ne voient pas. C’est ça mon drame et ma difficulté. Je réfléchis à des choses auxquelles les autres ne réfléchissent pas. Il faut qu’on trouve des solutions ensemble » a conclu le Président Laurent Gbagbo, avant de se séparer du peuple Atchan.

 Il faut noter qu’au cours de  cette cérémonie d’hommage,  les atchans ont offert des dons à l’ancien président et la cérémonie s’est terminée dans la bonne ambiance.

Brice Konan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text