Syndicalisme en milieu universitaire : la conférence des clubs de paix de Côte d’ivoire forme des leaders syndicaux à Jacqueville

La Conférence des clubs de paix de Côte d’Ivoire avec à l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a entamé ce lundi 07 mars 2022, à Jacqueville, nord-ouest d’Abidjan, un séminaire de formation sur le syndicalisme universitaire dans le but de renforcer les capacités des leaders syndicaux.

Placé sous le thème « Le syndicalisme en milieu universitaire :  rôle, responsabilité et limite et le renforcement des capacités sur la mobilisation des ressources, le plaidoyer et la redevabilité », ce séminaire  vise à renforcer la capacité des organisations estudiantines sur les règles et les mécanismes de fonctionnement du syndicalisme , de renforcer les capacités des étudiants sur la gestion associative pour une meilleure connaissance du fonctionnement de leur association, renforcer les capacités des organisations permettant la mobilisation des ressources nécessaires pour réaliser leurs activités. Et ce, en vue de l’amélioration du climat de paix dans les universités de Côte d’Ivoire. En outre, il permettra de définir et de comprendre le plaidoyer ainsi que les stratégies du plaidoyer afin de fournir aux organisations un aperçu générique des exigences de bonnes pratiques telles qu’elles sont aujourd’hui mises en avant par les agences de financement, les autorités publiques ou les fondations privées.

 Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) représenté, s’est dit heureux de contribuer au renforcement de la gouvernance à tous les niveaux à savoir au niveau sécuritaire mais aussi, le renforcement de la gouvernance en milieu educatif. Pour le PNUD, soutenir et aider la jeunesse dans toutes ses actions sont une priorité, une jeunesse bien formée permettra d’avoir un pays bien organisé et bien dirigé. Par ailleurs, le PNUD a réitéré son engagement à soutenir la jeunesse estudiantine et à développer un leadership participatif à travers l’engagement citoyen.

Représentant la Présidente de la conférence des clubs de paix de Côte d’ivoire, Dr Soro Drissa a d’abord tenu à remercier le PNUD pour la confiance qu’il accorde à son organisation et s’est ensuite dit heureux de la tenue de cet atelier de réflexion qui sera bénéfique pour l’ensemble des organisations présentes.  Il a également rappelé la mission de son organisation qui est d’ériger les universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire en foyer de paix tout en apportant des solutions concrètes pour le maintien et la préservation de la paix et de la cohésion en milieu universitaire. Pour lui, ce séminaire permettra de renforcer les capacités des participants sur la mobilisation de fonds pour les différentes activités de leurs associations et également définir et comprendre le plaidoyer et ses stratégies afin de bénéficier d’un aperçu des bonnes pratiques exigées par les agences de financements, les autorités publiques et privées.

Pour rappel, depuis 2017, la conférence des clubs de paix de Côte d’Ivoire a mené plusieurs activités au sein des universités publiques de Côte d’Ivoire à savoir : l’université Felix Houphouët Boigny, Peleforo Gon Coulibaly, Alassane Ouattara, Jean Lorougnon Guédé, et de Nangui Abrogoua. C’est plus de 6020 personnes directes qui ont reçu des formations et/ou ont participé à la mise en place d’instrument de consolidation de la paix entre les acteurs directs et périphériques du système universitaire. 

La Conférence des Clubs de Paix de Côte d’Ivoire est une structure qui a pour mission essentielle d’ériger les Universités et Grandes écoles de Côte d’Ivoire en « Foyer de Paix » tout en apportant des solutions concrètes pour le maintien et la préservation de la paix et de la cohésion dans ces milieux par des ateliers de formation, des sensibilisations, des tables rondes.

K M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text