Coton : Malgré les lourdes sanctions de la CEDEAO, le Mali  devient le premier producteur en Afrique

Après une chute de plus de 75%, le Mali redevient le premier producteur de coton en Afrique. Ce classement est donné dans un rapport du département américain de l’agriculture publié en septembre dernier. Des chiffres confirmés par la confédération des coton culteurs du Mali.

Le pays serait le plus grand producteur du coton sur le continent pour la campagne agricole en cours. Il devrait être suivi du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso.

La confédération des cotonculteurs du Mali explique cette remontée du Mali à la tête des pays producteurs de coton par l’augmentation des superficies cultivables. Cette année, les producteurs maliens prévoient de cultiver plus de 800 000 hectares contre 170 000 lors de la campagne précédente. Selon Dialamoussa Démbélé, chargé de l’information à la confédération des cotonculteurs, le kilogramme de coton est vendu cette année à 280 F CFA, écrit le studio Tamani.

Selon la radio, en mai 2020, le prix du kilogramme de coton avait baissé de 275 francs à 200 francs CFA. Quant à la subvention des engrais faite par les autorités pour soulager les paysans, elle avait été suspendue. Une situation qui avait poussé certains cotonculteurs à boycotter la campagne cotonnière au profit d’autres cultures. A Koutiala, région de production de coton par excellence, les cotonculteurs ne sont pas surpris de cette première place du Mali. Ils affirment qu’avec l’augmentation du prix d’achat du coton aux producteurs, et la subvention de l’engrais, les producteurs se sont donnés à fond lors de la campagne dernière. Ils annoncent une augmentation de la production de 60% cette année.



Source: Arc en Ciel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text