USA-Maroc : Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken scelle et consolide le partenariat stratégique entre les deux Nations

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken était le lundi 28 mars au Maroc, pour une visite de travail de 3 jours portant sur le renforcement du partenariat stratégique entre les Etats-Unis et le Maroc notamment la sécurité régionale et l’accord tripartite Maroc-Etats-Unis-Israël.

Ensemble, ils passeront en revue et scellerons davantage les différents volets de leur coopération solide et multiforme entre deux alliés partageant une vision et des valeurs communes et animés par la même détermination à ouvrir de nouvelles perspectives de partenariat au service du développement et de la paix régionale et internationale.

Dans ce cadre, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken et son homologue marocain Naser Bourita ont conjointement animé une conférence, ce mardi 29 mars dernier, dans les locaux du Ministère des Affaires Etrangères et des Marocains à l’Extérieur, au cours de laquelle, les deux personnalités ont affiché la parfaite coopération entre les Etats-Unis et le Royaume du Maroc, basée sur des valeurs et des intérêts communs ainsi qu’une vision convergente sur un ensemble de questions internationales et régionales.

L’Accord tripartite Maroc-USA-Israël, gage d’une solution permanente et juste au Moyen-Orient

Lors de cette conférence de presse conjointement à l’issue de leur entretien, M. Nasser Bourita a souligné que « l’accord tripartite Maroc-USA-Israël est un message pour une solution durable et juste au Moyen-Orient dans le cadre de la solution à deux États », en affirmant que « cette solution consiste en l’établissement d’un État palestinien aux frontières de 1967 avec al-Qods-Est comme capitale, vivant côte à côte avec l’État d’Israël, ce conformément à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité al-Qods, pour une ville du dialogue, de la coexistence et berceau de toutes les religions ».

Il a, par ailleurs, salué la présence des États-Unis en tant que partie dans l’accord tripartite signé en décembre 2020 devant SM le Roi qui a scellé la reprise des relations entre le Maroc et Israël, relevant les résultats positifs de cet accord appelé à se renforcer davantage à l’appui de projets concrets et porteurs pour les peuples de la région, particulièrement marocain et israélien.

Les relations maroco-amérciaine basées sur un partenariat solide, ambitieux et multiforme

M. Nasser Bourita a, par ailleurs indiqué que « les relations entre le Maroc et les États-Unis s’appuient sur un partenariat solide, ambitieux et multiforme, conformément à la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, et également sur les rapports personnels entre le Souverrain et le président Américain, Joe Biden depuis leur rencontre en 2016 à Marrakech », en rappelant certains aspects riche et diversifié de ce partenariat entre les deux pays, portant entre autres, sur la coalition internationale contre Daesh et le soutien conjoint des efforts de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, les manœuvres militaires conjointes  »Lion Africain » prévues en juin prochain ou encore l’organisation à Marrakech en juillet prochain du Forum économique Afro-Américain.

Ensuite, il a insisté sur la forte volonté particulière de SM le Roi en faveur du développement de ses relations dans le cadre des multiples mécanismes dont disposent les deux pays, citant, à l’appui, le dialogue stratégique entamé il y a deux semaines ainsi que le dialogue sur les droits de l’Homme, outre l’accord de libre-échange, seul instrument du genre entre un pays africain et les États-Unis, et qui plus a permis de booster les relations économiques bilatérales.

« Cet accord puisse contribuer à la promotion des investissements américains au Maroc et doit se montrer exemplaire et solide au vu de son ancrage historique et de sa capacité d’être en phase avec les défis présents sur les scènes internationale et régionale, à savoir : l’économique, le commercial, le climat, les infrastructures, la santé et la sécurité au profit des intérêts des deux pays et des deux peuples et aussi en faveur de la sécurité, la stabilité et le développement dans des régions qui font l’objet d’un intérêt de premier plan », a souhaité M. Bourita en évoquant l’importance de la charte relative aux objectifs du millénaire dans le développement du Royaume ainsi que les mécanismes de coopération sécuritaire et militaire solides et porteuses de nombreuses initiatives entre le Maroc et les États-Unis, en assurant que le continent africain représente un espace propice à la coopération maroco-amérciaine. 

Les Etats-Unis soutiennent le plan d’autonomie du Sahara marocain

Face à la presse ce mardi 29 mars 2022 à Rabat, le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken a réitéré l’adhésion des Etats-Unis en faveur de l’initiative marocaine d’autonomie de ses provinces du Sud en considérant qu’elle la solution plus sérieuse et réaliste, qui répond aux aspirations des populations du Sahara.

Adama BAKAYOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text