Côte d’Ivoire-Maroc : le Groupe OCP S.A. s’engage pour un développement durable des chaînes de valeur agricoles en Côte d’Ivoire

L’Etat de Côte d’Ivoire et le Groupe marocain OCP S.A. (Office chérifien des phosphates), ont procédé le 28 mars 2022 à Abidjan, en présence du Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, à la signature d’un protocole d’accord-cadre de partenariat, en vue de booster la transformation structurelle de l’agriculture ivoirienne.

Ce partenariat vise l’amélioration de la gouvernance des chaînes de valeur agricoles et des ressources animales et halieutiques et le développement d’actions de recherche, de développement et de formation. Son objectif est aussi le renforcement de la compétitivité des chaînes de valeur agricoles ivoiriennes et leur insertion dans les chaînes de valeur mondiales à plus forte valeur ajoutée ; la mise en place et la promotion d’actions associatives pour l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs, etc.

Prévu sur une période initiale de deux ans, la coopération, selon le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, démarrera par la mise en œuvre de trois accords spécifiques portant sur le Projet riz dans le Nord de la Côte d’Ivoire ; la création de 30 centres de service agricoles de nouvelle génération et la cartographie numérique de la fertilité des sols. 

« La présente signature de convention de partenariat s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième Programme National d’Investissement Agricole (PNIA 2), une déclinaison du Programme stratégique « Côte d’Ivoire 2030 ». Cet accord constitue en effet, une avancée notable dans l’exécution de la politique agricole de notre pays qui ne cesse de se moderniser, dans tous les domaines, sous l’impulsion et le leadership avisé du Président de la République, Alassane Ouattara », a indiqué Adjoumani.

Et d’ajouter que la transformation structurelle de l’agriculture ivoirienne, telle que prévue par le Programme stratégique « Côte d’Ivoire 2030 » et le projet de société « Côte d’Ivoire Solidaire » entrainera une augmentation de la productivité agricole. Il s’en suivra un accroissement des revenus agricoles qui passeront de 60% à 80% d’ici 2030. 

Les signataires de la convention étaient le ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani et son collègue du ministère du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, pour la partie ivoirienne et Mohamed Anouar Jamali pour le Groupe OCP S.A.  

Le Groupe OCP, fondé en 1920 au Maroc et transformé en 2008 en une société anonyme, (OCP SA), est le premier exportateur de phosphate brut, d’acide phosphorique et d’engrais phosphatés dans le monde. 

Source : Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text