Le G7 menace la Russie de sanctions économiques sévères en cas d’agression contre l’Ukraine

Le groupe des sept grandes puissances (G7), présidé cette année par Berlin, a assuré lundi être prêt à imposer des sanctions économiques et financières « rapides et efficaces » à la Russie en cas d’agression militaire contre l’Ukraine.

« Notre priorité immédiate est de soutenir les efforts visant à désamorcer la situation », ont indiqué dans un communiqué les ministres du Royaume-Uni, des États-Unis, de France, du Canada, d’Allemagne, d’Italie et du Japon.

« Toute nouvelle agression militaire de la Russie contre l’Ukraine fera l’objet d’une réponse rapide et efficace » , précise la même source.

Le chancelier allemand Olaf Scholz est attendu lundi à Kiev, puis mardi à Moscou, pour poursuivre les efforts diplomatiques en vue de désamorcer la menace d’invasion russe de l’Ukraine, au moment où les tensions avec la Russie sont à leur comble.

Cette escalade, qualifiée de pire crise en Europe depuis la fin de la Guerre froide, a fait sévèrement agiter, lundi, les marchés boursiers européens inquiets d’une possible attaque militaire imminente. L’indice principal de la Bourse de Moscou a également plongé de 5% lundi matin tandis que le cours du rouble a dévissé face à l’euro.

Avec NDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

text